Actualités : Le Danemark abolit le délit de « blasphème »

Au Danemark, le blasphème n’est plus un délit, Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 2017-06-02

Désormais, le blasphème n’est plus un délit passible de quatre mois d’emprisonnement au Danemark. Vendredi 2 juin, les députés du royaume se sont prononcés majoritairement en faveur de la suppression de l’article 140 du code pénal, adopté en 1866. Le vote a eu lieu après le revirement des libéraux, jusque-là opposés à la réforme, mais qui ont cédé à leurs alliés gouvernementaux, le Parti conservateur et l’Alliance libérale. L’article visait « celui qui, publiquement, insulte ou tourne en dérision la doctrine ou le culte d’une communauté religieuse légalement reconnue ». La dernière condamnation remonte à 1946.

Lors de la crise des caricatures en 2006, le parquet général avait été saisi, mais avait estimé que les douze dessins du prophète Mahomet, publiés par le journal Jyllands-Posten, ne constituaient pas un blasphème. En février 2017, cependant, un homme de 42 ans a été renvoyé devant les tribunaux pour avoir publié sur Facebook, en 2015, une vidéo le montrant en train de brûler le Coran dans son jardin. Son procès devait débuter le 7 juin.

Enfin ! Avec l’abrogation de cette loi danoise, les fanatiques religieux — comme ceux qui gouvernent l’Arabie saoudite et des pays semblables — ont une excuse de moins de supprimer ou de persécuter la critique nécessaire de la religion.

Prochaine étape : Faire abroger la loi canadienne anti-blasphème, soit l’article 296 du Code criminel !

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*