- Libres penseurs athées - https://www.atheologie.ca -

Wokisme et multiculturalisme

Posted By jean.meslier On 2021-04-05 @ 07:30 In | 8 Comments

Wokisme et multiculturalisme
Aux gens de (la vraie) gauche et aux athées d’attaquer !

Jean Thibaudeau

2021-04-05

Toujours dans l’attente du jugement de 1re instance au sujet de la Loi 21 (plus d’un mois après le délai minimal annoncé par le juge), deux documents me ramènent à une préoccupation de plus en plus centrale par rapport à la grande bataille idéologique contre le multiculturalisme et le wokisme.

Le premier a été une vidéo dans laquelle Philippe Marlière [1], professeur au London University College (sans doute français d’origine) donne un cours de 36 minutes sur la supériorité politique et morale du multiculturalisme par rapport au républicanisme français.

Le deuxième a été un article du Figaro sur le processus de désignation du successeur d’Olivier Duhamel à la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), à Paris, et la très possible nomination de la sociologue Nonna Mayer. Pour résumer la signification que cette nomination aurait, deux citations de professeurs de SciencesPo:

« Nommer une personne qui a contribué à mettre le concept d’islamophobie au cœur du débat public serait un symbole médiatique et politique très inquiétant dans le contexte actuel de l’école, qui est depuis quelques mois traversée par une montée des thèses racialistes et décolonialistes. »

« Cela rajouterait une couche aux polémiques dont l’institution a été victime ces dernières semaines. »

Sciences Po : qui est Nonna Mayer, la favorite à la succession d’Olivier Duhamel ? [2] — Le Figaro Etudiant


Dans le cas de Marlière, j’ai été particulièrement frappé jusqu’à quel point IL N’ÉVOQUE PRESQUE PAS la question religieuse dans sa présentation sur le multiculturalisme (à peine quelques allusions à la fin).

Du côté de Nonna Mayer, celle-ci déclarait, en 2019 dans une interview accordée à Libération : « Ceux qui ont une aversion à l’égard d’un certain nombre de pratiques de l’islam, contrairement à ce qu’ils disent, ce n’est pas au nom de la défense des femmes, des gays, de la laïcité, c’est exactement l’inverse: plus on est hostile à l’islam, plus on est hostile aux femmes, aux gays, etc. »


On le sait, la stratégie commune des multiculturalistes et des woke consiste à identifier le plus possible leurs adversaires idéologiques comme se restreignant exclusivement :

  1. à la droite nationaliste, au Québec (gouvernement Legault, Mathieu Bock-Côté, les chroniqueurs de Québécor et les animateurs de Radio-X à Québec, par ex.) ;
  2. à la droite et (surtout) à l’extrême-droite politique, en France (le RN en particulier).

CETTE STRATÉGIE, QUI EST TOUT SAUF INNOCENTE, CONSISTE, d’une part, À ÉVACUER LE PLUS POSSIBLE TOUTE CRITIQUE DE LEUR IDÉOLOGIE PORTANT SUR CERTAINS ASPECTS DIFFICILES À VENDRE DU PHÉNOMÈNE RELIGIEUX, et, d’autre part, À INVISIBILISER AUTANT QUE FAIRE SE PEUT CEUX DE LEURS ADVERSAIRES QUI SE RÉCLAMENT DE LA GAUCHE.

De cette façon, les concepts de LAÏCITÉ, de RÉPUBLICANISME et d’UNIVERSALISME sont présentés par eux comme des valeurs essentiellement prônées par la droite, voire l’extrême-droite.


Ce n’est certes pas parce qu’ils ignorent l’existence de nombreuses personnalités, ici et en France, qui dénoncent vigoureusement leur argumentation et qu’il est peu crédible de classer à droite.

Mine de rien, la vidéo de Marlière vise précisément à contrecarrer cette frange spécifique de leurs contradicteurs (cela est exprimé dès la première minute). Marlière réserve d’ailleurs des propos assez cinglants envers eux. Il leur réserve ses flèches les plus acérées en faisant valoir :

« qu’il est IMPENSABLE, en G.-B., de se dire de gauche et d’être contre le multiculturalisme » ;

« que ceux qui se présentent ainsi en France (et sans doute au Québec aussi, à ses yeux) perdent la tête, sont à côté de leurs pompes et ne réfléchissent pas (et c’est là, dit-il, l’explication la plus bienveillante qu’il peut trouver à leur existence) ».


Les ATHÉES, en général, leur posent également problème, étant donné que, dans l’imaginaire collectif, les tenants de l’extrême-droite sont plutôt généralement associés à une forme d’intégrisme catholique. Donc, il est préférable, à leurs yeux, d’essayer tout simplement de les ignorer…

Néanmoins, la citation de Nonna Mayer que j’ai évoquée plus haut s’attaque frontalement aux athées. Il en ressort que toute critique contre l’islam n’est que faux prétexte pour détourner l’attention de l’intentionnalité raciste, sexiste et homophobe de ceux qui l’émettent !


Que conclure de tout ceci ?

À mon avis, les multiculturalistes et les woke ADORENT se faire critiquer par des gens qu’ils peuvent étiqueter de droite. Cela leur permet de dévaluer la pensée de leurs adversaires (ce que Mathieu Bock-Côté appelle « l’extrême-droitisation du désaccord »), et ils ne s’en privent certes pas !

Par contre, la présence médiatique de contradicteurs de gauche et/ou athées les préoccupent bien davantage et, étant donné que ceux-ci se manifestent de plus en plus ouvertement comme tels dans les médias, cela les place sur la défensive et les portent à contre-attaquer.

Est-il nécessaire que j’élabore sur la stratégie souhaitable qui me semble se dégager de cette analyse des faits ?



Article printed from Libres penseurs athées: https://www.atheologie.ca

URL to article: https://www.atheologie.ca/wokisme-multiculturalisme/

URLs in this post:

[1] une vidéo dans laquelle Philippe Marlière: https://www.youtube.com/watch?v=-XHXEs9qj9Q

[2] Sciences Po : qui est Nonna Mayer, la favorite à la succession d’Olivier Duhamel ?: https://etudiant.lefigaro.fr/article/sciences-po-qui-est-nonna-mayer-la-favorite-a-la-succession-d-olivier-duhamel_d149fc12-8e41-11eb-899c-e67243eda750

Copyright © 2015 Libres penseurs athées. Tous droits réservés.