Actualités : Un avocat belge prône l’interdiction de voiler les fillettes

Et si on interdisait le voile islamique des petites filles ?, Stéphane Rixhon, LaLibre.be, 2016-08-23

la bourgmestre de Molenbeek a braqué les projecteurs sur un sujet bien plus important pour la démocratie, le voile des enfants, affirmant constater un nouveau phénomène : le port du voile par des fillettes parfois âgées de 7-8 ans. De mon côté, il m’arrive souvent de croiser dans les rues de Bruxelles de jeunes enfants voilées, parfois de moins de 4 ans[…]

[…] le visage n’est pas masqué mais la personne voilée est une enfant, dont (sic) l’Etat doit faire respecter « l’intérêt supérieur », comme le veut notamment la Convention de l’Onu relative aux droits de l’enfant. Dès lors, le législateur fédéral peut voter une loi d’interdiction du port du voile par des enfants et justifier cette loi au nom « des risques pour l’épanouissement physique, mental, moral et social des enfants », […] La liberté de l’enfant à ne pas croire ou à ne pas pratiquer de rites religieux peut être aussi invoquée. Enfin, le « vivre ensemble » peut justifier que des enfants ne participent pas à des manifestations de prosélytisme.

On peut imaginer qu’en toute logique, une telle interdiction du voile dans l’espace public cesse à l’âge de la majorité sexuelle de la jeune fille.

Voiler une fillette, c’est abuser de cette enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*