Conférence de presse du RPL, 2019-05-06

Conférence de presse

RASSEMBLEMENT POUR LA LAÏCITÉ

Sept associations donnent leur appui au projet de loi sur la laïcité

2019-05-06

Date de publication : 2019-05-16

Voici la vidéo de la conférence de presse tenue par le Rassemblement pour la laïcité (RPL) le 6 mai 2019. Un communiqué de presse a été emis par le RPL lors ce cet événement.

Vidéaste : Jean-Paul Lahaie

Si la vidéo ne s’affiche pas correctement ci-dessus, vous pouvez la visionner sur le site Youtube.

Contenu de la vidéo

La vidéo est en français sauf indication contraire.

  • 00m15s : Présentation par Diane Guilbault, animatrice de la conférence de presse et présidente de PDF-Q
  • 01m30s : Michèle Sirois, co-coordinatrice du RPL
  • 09m15s : Claude Kamal Codsi, co-coordinateur du RPL
  • 17m55s : Ferid Chikhi, Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL)
  • 20m00s : Étienne Alexis-Boucher, Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ)
  • 22m25s : Lucie Jobin, Mouvement laïque québécois (MLQ)
  • 24m40s : Lecture de la déclaration de Laïcité capitale nationale (LCN)
  • 27m55s : David Rand, Libres penseurs athées (LPA) — Voir transcription ci-dessous.
  • 29m40s : Marc Laviolette, Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ libre)
  • 31m40s : Diane Guilbault, Pour les droits des femmes du Québec (PDF Québec)
  • 32m15s : Nadia El-Mabrouk, AQNAL et PDF Québec
  • 35m40s : Questions en français des journalistes et réponses des intervenants RPL
  • 45m00s : Questions en anglais de Sarah Leavitt de CBC et réponses des intervenants RPL
  • 50m50s : Suite et fin des discussions en français

Transcription des remarques de David Rand, représentant LPA

Nous, Libres penseurs athées, appuyons le projet de loi 21, même s’il est très incomplet. Nous aurions souhaité que l’interdiction du port de signes religieux s’applique à toute la fonction publique sans exception, pas seulement aux fonctionnaires en position d’autorité, mais c’est tout de même une belle avancée.

Un aspect-clé de ce projet de loi est sa définition assez compréhensive de la laïcité ainsi que la déclaration de laïcité de l’État qu’il inscrirait dans la Charte des droits et libertés de la personne. Cette excellente disposition permettra de parfaire la laïcisation à l’avenir en comblant les lacunes de l’actuel projet de loi.

Vu l’importance cruciale de cette définition, nous voudrions apporter une amélioration à son quatrième principe, soit « la liberté de conscience et la liberté de religion ». Cet énoncé devrait inclure aussi la liberté de s’affranchir de la religion, ainsi que la liberté d’apostasie, car ces deux dernières sont aussi pertinentes que la liberté de religion, et même davantage, étant donné l’extrême persécution des apostats qui se fait dans plusieurs pays.

En conclusion, nous considérons que le Québec se positionne à l’avant-garde des pays d’Amérique en proposant cette importante législation et nous incitons le gouvernement à poursuivre ce but avec détermination.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imprimer cette page Imprimer cette page