Le saviez-vous ? Affrontement oublié entre les États-Unis et le monde arabo-musulman

Saviez-vous que les États-Unis et les islamistes se sont affrontés il y a 200 ans ?

de Gilbert Corniglion

2021-09-29

Mais n’en parlez-pas aux « woke », ils ont l’amnésie et la vindicte sélectives. Pour eux, seuls les méchants blancs mâles occidentaux sont coupables de tout.

Ça se passait au début des années 1 800, 200 ans avant l’attaque des Tours jumelles de New York, symboles de la mécréance, par des « pirates » islamistes. L’enlèvement d’Occidentaux contre rançon ou pour les esclavagiser était déjà une arme de guerre des musulmans. C’était avant les Conventions de Genève, un corps de restrictions de la barbarie débridée lors de conflits, que ni les États-Unis ni le monde musulman n’ont toujours pas l’intention de respecter.

Les guerres barbaresques sont deux conflits opposant les États-Unis aux États barbaresques (possessions de jure de l’Empire ottoman, mais de facto indépendantes, régence de Tunis, régence d’Alger et régence de Tripoli), de 1801 à 1805 lors de la première guerre barbaresque et en 1815 lors de la seconde guerre barbaresque.

En effet, ces derniers imposent un tribut aux navires marchands américains naviguant en mer Méditerranée. En cas de non-paiement, les pirates barbaresques attaquent les navires, confisquent leurs biens, asservissent les membres d’équipage et exigent une rançon pour leur libération. Au fil des décennies, les puissances européennes construisent des bateaux toujours plus sophistiqués face auxquels les États barbaresques ne peuvent lutter.

Lorsque Thomas Jefferson devient président des États-Unis, il refuse de payer tribut et envoie une flotte navale en Méditerranée. Cette dernière bombarde différentes villes fortifiées des États barbaresques et arrache finalement des concessions équitables de passage à ces États.

Référence :


Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*