Actualités : PDF Québec intervient dans la contestation de la Loi 62, mais pour l’interdiction du niqab

Tiré d’une annonce sur Facebook :

Bonne nouvelle ! Contestation de la Loi sur la neutralité religieuse (PL 62) PDF Québec reconnu comme intervenant.

Comme vous avez pu l’apprendre par les médias, la Cour supérieure a maintenu la suspension de l’article de loi qui obligerait à ce que les services publics soient offerts ou reçus à visage découvert.

PDF Québec vient d’être reconnu comme intervenant devant la Cour dans cette cause. Notre but : défendre le droit à l’égalité des femmes et la neutralité religieuse de l’État, en empêchant que le port du niqab soit reconnu comme faisant partie du droit à l’égalité des femmes et comme n’atteignant pas la neutralité religieuse de l’État.

La cause sera entendue au début du mois d’août 2018.

Excellente nouvelle ! Bravo à PDFQ. Il ne faut pas que le Québec se laisse imposer la voile islamiste. Il faut lutter contre cette imposture selon laquelle le port de cet étendard de l’islam politique serait un « droit » partout et en tout temps.

Un commentaire sur “Actualités : PDF Québec intervient dans la contestation de la Loi 62, mais pour l’interdiction du niqab
  1. Zéo Zigzags dit :

    Personne ne vient ici forcé. Si la libération pour une personne est de se promener enchainée aux pieds avec un boulet, et cagoulée, elle a toujours le choix de se choisir un lieu ou cela est mis de l’avant dans le lavage de cerveau religieux ou supersticieux. Et oui, on peut en être convaincuE!

    J’aime bien le mythe de la caverne de Platon, dont on se sert notamment dans la théorie du cinéma.

    Le contrôle idéologique d’une société ne date pas d’hier. Ne veut-on pas pleurer quand on voit les « femmes pour Trump » sauter de joie en sa présence, espérant peut-être se faire « grab by the pussy » par le grand homme [sic].

    Il est déjà très, très tard, sinon trop, pour se décider à faire respecter nos soi-disant valeurs communes [sic] dont la principale, la toute première à la base, est la reconnaissance de l’égalité des sexes et ce, sans égard pour l’origine ethnique , la couleur de peau, de cheveux ou la taille des mollets, ces choses qui n’ont rien à voir.

    Au lieu de cela, on préfère changer le sexe indiqué sur les papiers d’unE enfant, on ne veut tellement pas parler des constructions sociales que sont les genres, ces niqabs, ces burqah, planétaires intériorisés mais modifiables. Tout pour éviter de parler des fondements patriarcaux de nos sociétés.

    Zéo Zigzags, membre PDF Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*