Libertés de conscience et de parole au Canada

David Rand, président, Libres penseurs athées

Ce texte est la synthèse d’une conférence à l’évènement Journées d’athéisme 2015 à Varsovie, Pologne. En raison de contraintes de temps et de traduction, certains points inclus ici n’ont pas été couverts lors de la présentation donnée le 28 mars 2015

Introduction

En général, le Canada est une société ouverte dont la gouvernance est démocratique et protège les droits humains fondamentaux. Toutefois, il persiste de nombreux problèmes dont plusieurs sont exacerbés depuis quelques années par l’impact grandissant de l’extrémisme islamiste et par l’influence écrasante au Canada de l’allié objectif de l’islamisme : l’idéologie de multiculturalisme.

Notre association Libres penseurs athées – Atheist Freethinkers (LPA-AFT)

La situation politique actuelle au Canada et au Quebec

Législation fédérale

Législation provinciale

  • Les commissions des droits de la personne menacent parfois la liberté de parole.
  • Proposition récente inquiétante du président Jacques Frémont de la CDPDJ (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse): prohiber les incitations publiques à la haine, pour divers motifs incluant la religion.

La Charte de la laïcité, au Québec

Charlie Hebdo

  • Manifestations dans plusieurs villes canadiennes, incluant Montreal, en solidarité avec Charlie Hebdo
  • Lâcheté des médias anglo-canadiens (sauf le National Post) qui ont refusé de publier les caricatures de couverture CH.
  • Notre Communiqué du 2015-01-08 au sujet de Charlie Hebdo et la nécessité d’abroger deux lois fédérales (l’interdiction du blasphème et l’exception religieuse en matière de propagande haineuse).
  • L’évènement du 27 janvier au Lion d’or, discours de la journaliste de Charlie Hebdo, Zineb El-Rhazoui.
  • Notre Communiqué du 2015-02-24 sur l’importance de publier les caricatures.

Le niqab dans les assermentation à la citoyenneté et le hidjab dans la Cour du Québec

  • Prohibition du niqab imposée en décembre 2013 par un ministre du gouvernement Harper
  • Prohibition récemment annulée par la cour fédérale
  • Le gouvernement Harper porte cette décision en appel.
  • Notre Communiqué du 2015-02-26 exprimant notre accord avec la prohibition et avec la décision d’aller en appel.
  • La folle prise de position multiculturaliste du NPD (Mulcair) et du Parti Libéral du Canada (Trudeau) constitue une capitulation devant l’islamisme. Ils renforcent ainsi indirectement Harper et la droite chrétienne (tout comme le refus d’une certaine gauche française de parler franchement au sujet de l’islam a renforcé le Front National).
  • Caricature de Justin Trudeau

Conclusion: Le multiculturalisme et le communautarisme confortent l’extrémisme islamiste

  • Les inepties du gouvernement du Québec face à la « radicalisation » islamiste
  • La nécessité de supprimer le programme ÉCR (Éthique et culture religieuse) dans les écoles québécoise : nous suggérons de garder le volet éthique et morale mais de remplacer le volet religion par un programme de philosophie pour enfants.
  • L’importance de dire la vérité à propos de l’islam en particulier et à propos des monothéismes en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imprimer cette page Imprimer cette page