Actualités : FEMEN appuie Zineb El Rhazoui, cible de menaces de mort après avoir appelé à défier l’islam

SOUTIEN À ZINEB EL RHAZOUI !

Qui sera Zineb aujourd’hui ?

Pourquoi, faut-il être Zineb El Rhazoui aujourd’hui, au-delà des prévisibles menaces, injures qu’elle récolte après son passage à la télé où elle exhorte notre société et les pouvoirs publiques à confronter l’islam à l’humour, la critique et à le soumettre aux lois de la république ?

Il y a bientôt 4 ans la tuerie de #CharlieHebdo surprenait les français, depuis, il y a eu tant d’autres tragédies, au nom d’une même cause et au-delà de nos propres frontières, qu’il devient indécent de jouer la stupéfaction. […]

Voir aussi :

  • Zineb el Rhazoui, ex-journaliste de Charlie Hebdo, porte plainte après des menaces de mort, Huffington Post France, 2018-12-20.
    « L’ancienne journaliste de Charlie Hebdo,Zineb El Rhazoui, a porté plainte « pour menaces de mort » mardi 18 décembre par l’intermédiaire de son avocat Me Thibault de Montbrial, a révéléLe Figaro, mercredi 19 décembre. Une décision qui intervient après un déferlement de haine la visant sur les réseaux sociaux. »
  • Menacée de mort, Zineb El Rhazoui répond, C à Vous, 2018-12-20
    « Zineb El Rhazoui vit sous protection policière depuis l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo dont elle faisait partie. Depuis vendredi et ses propos sur l’Islam qui … doit selon elle  » se soumettre à la critique et à l’humour « , elle est la cible d’un déferlement de haine. »
  • Page Facebook du mouvement FEMEN.
Un commentaire sur “Actualités : FEMEN appuie Zineb El Rhazoui, cible de menaces de mort après avoir appelé à défier l’islam
  1. L’islam impose la soumission à toutes les femmes.
    À Zineb, ex-musulmane, l’islam et pas mal de musulmans « normaux » intolérants et paranoïaques imposent une protection policière 24 x 24 pour lui éviter – à elle et son poupon – une mort atroce, le poignard et l’égorgement, une tradition opératoire mohamétane que de plus en plus de djihadistes redécouvrent. Dernier dramatique exemple à ce jour : une bande de djihadistes égorgeant une jeune touriste Scandinave après avoir violé aussi sa compagne de voyage, au Maroc, le pays natal de Zineb.

    Elles sont combien, dans le monde, à devoir leur survie à une protection policière permanente contre les fous d’allah rendus fous par la moindre critique envers leur religion intolérante : Taslima Nasreen, Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan, etc… ?

    Cette fureur criminogène qui emplit le cerveau d’une immense majorité de musulmans – heureusement, seuls quelques-uns passent à l’acte, mais jusqu’à quand ils s’abstiendront de joindre la horde de furieux ? – peut-elle s’auto qualifier de « religion de paix, de tolérance et de contribution au Progrès de l’Humanité » sans nous faire ricaner ?

    Autrement dit, femmes soumises ou femmes libérées (ou simplement insoumises), l’islam empoisonne la vie de la moitié de l’humanité et détériore les relations entre les genres composant l’humanité. Il n’y a qu’a penser à la violence envers les femmes rendues inaccessibles par l’apartheid sexuel de jeunes hommes frustrés sexuellement.

    Pas même religion de paix, religion de violente confrontation généralisée à l’échelle planétaire.
    Et violemment discriminatoire envers les Juifs : l’anti judaïsme s’accroît en Europe. C’était un atavisme que l’on croyait se résorber. Mais non, l’immigration musulmane en Europe le réactive.
    Sans même évoquer le traitement traditionnel cruel envers les animaux – égorgement sans insenbilisation préalable, une injonction divine – ni le total désintérêt envers l’environnement et la complicité à l’égard des inégalités sociales, voire la complaisance envers l’esclavage.

    L’Occident avait découvert avec stupéfaction la rage mortifère envers le romancier Salman Rushdie pour ses « Versets Sataniques ». C’était en 1988. Puis l’égorgement de Théo Van Gogh, puis la traque d’Ayaan Hirsi Ali pour son documentaire « Submission », puis les caricatures danoises, puis Robert Redeker, puis Charlie Hebdo, etc…etc… etc…
    Et maintenant Zineb, son cas étant connu grâce à sa collaboration à Charlie Hebdo. Combien d’autres, moins connues ?
    Ne devrait-il pas se lever un vent de résistance à cette idéologie violemment liberticide parmi les progressistes, les humanistes de par le monde ? Avant qu’il ne soit trop tard : se rappeler l’appel du pasteur allemand anti nazi Martin Niemöller : « Le jour où ils …. » @
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_ils_sont_venus_chercher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*