Blogue 027 : Femmes

La souffrance des femmes

par Bio

La souffrance des femmes est la nôtre, une raison pour combattre les religions. Le 8 mars dernier était la journée internationale de la femme. Je peux paraître en retard mais le sujet est toujours d’actualité.

Les femmes, à travers le monde, souffrent inutilement. Les femmes ne sont pas respectées, elles sont soumises, intimidées et ostracisées. Cette souffrance, nous la vivons tous directement ou indirectement. Cette souffrance est grandement inspirée par les religions patriarcales que sont le Christianisme et l’Islam. Ces deux religions, et principalement l’Islam, réduisent la femme à moins que rien.

Si le respect des femmes est impératif pour vivre dans un monde juste, en paix et en harmonie, alors ces valeurs et la religion ne sont pas compatibles. Il y a donc un choix à faire. Soit le rejet du religieux de nos institutions publiques et la défense des valeurs universelles ou la dérive progressive des droits humains les plus fondamentaux. Ne pas faire ce choix implique le second et l’histoire en est témoin. Les chefs dits spirituels ont à cœur d’imposer leurs vues à tous.

À l’heure où le fascisme corporatif capitaliste impose sa dominance sur les États pour maintenir sa course folle vers la destruction et la disparité absolue, un fascisme de plus est toujours le bienvenu pour faire taire la raison. Ce fascisme, c’est le fascisme religieux et le gouvernement Harper semble compter sur cet allié précieux pour imposer son point de vue chrétien. De l’autre côté, dans le clan Libéral, Justin Trudeau courtise des groupes islamiques. Certains de ces groupes ont été officiellement reconnus pour leurs affiliations terroristes. Si M. Trudeau fait la promotion de l’unité canadienne dans la diversité et la tolérance, les groupes islamiques qu’il fréquente rêvent de dominer le monde et d’imposer la charia à tous.

L’islam est présentement la religion est la plus agressive qui soit. Elle est une menace très sérieuse à nos libertés fondamentales. Tout en maintenant un discours fondé sur la division et l’intolérance, les Islamistes ont réussi à faire croire que tous ceux qui critiquent l’Islam sont des racistes et des xénophobes. L’Islam n’est plus un point de vue idéologique mais il est devenu une race humaine.

Si l’on ne peut pas critiquer l’Islam en paix, cela veut aussi dire que les Musulmans ne peuvent pas non plus le faire. Les gens de gauche qui cherchent à taire ce genre de critiques se rendent-ils compte qu’ils oppriment la liberté de ceux qu’ils prétendent défendre?

Certains diront qu’il y a exagération car seulement 2% de la population canadienne est musulmane et que, par conséquent, elle ne peut pas être une menace. Cependant, ce groupe est très uni et il tend à agir d’une seule voix. Les Musulmans agissent ainsi car ils se sentent acceptés dans leur communauté même si cela se fait au prix de leur liberté de conscience individuelle. Et nous, pour éviter de troubler la paix, nous faisons de même et nous laissons l’État dériver avec nos libertés. Lentement, d’année en année, la dérive se poursuit.

Éviter la catastrophe est possible. Il suffit de prendre conscience de la situation et d’avoir assez de respect pour soi-même pour s’affirmer. Les humanistes que nous sommes luttons à ramener le monde à la raison. Nous les « sans religion » sommes au fait plus nombreux que les musulmans, et si notre point de vue ne se fait pas entendre autant, il suffit que nous levions la voix. Nous avons toute la force de nos arguments contre ceux qui n’ont que la peur et la manipulation.

Pour revenir au respect des femmes, je crois que le mieux que l’on puisse faire c’est de créer un environnement positif dans lequel les femmes se sentiront bien et où elles pourront s’épanouir. Je ne crois pas qu’il faille faire quoi que ce soit de spécial à cet égard. Si nous réussissons à créer une société de libre conscience, l’oppression que vivent les femmes disparaîtra par elle-même. Pour l’instant, l’envahissement nos institutions publiques par le religieux est indéniablement l’un des principaux obstacles à cet accomplissement. J’encourage tous les Québecois à lutter contre l’envahisseur et à promouvoir la raison.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imprimer cette page Imprimer cette page