Blogue 077 : Pas d’islamophobie ni d’amalgame ? Impossible !

Marco DeRossi

2016-10-10

Une phobie est une peur comportant un certain degré d’irrationalisme. Alors que la peur des esprits et des fantômes est totalement irrationnelle, la peur d’être foudroyé par un éclair lors d’un orage est, par contre, basée sur une certaine probabilité d’occurrence de l’évènement. Bien que le risque soit probablement 6000 fois inférieur à celui d’être victime de la route, la prudence enseigne que l’on ne doit pas se réfugier sous un grand arbre au milieu d’un champs lorsque le tonnerre gronde…

La peur de l’islamisme est-elle justifiée ?

En 2015, 2862 attaques islamiques ont été perpétrées dans 53 pays. Ces attaques ont tué 27594 personnes et blessé 26141 autres.[1] Il existe plus de 18 organisations islamistes subversives dont les plus sinistrement connues sont : Al Qaida, les Talibans, Boko Haram et DAESH.[2] Ces organisations ont recours au terrorisme comme modus operandi et s’appuient sur une interprétation littérale du Coran et aspirent établir la Charia en opposition à la démocratie.

Le but du terrorisme vise à instaurer un climat de peur. Le recours au terrorisme représente la preuve qu’un sentiment islamophobe peut être bien réel. Si le terrorisme n’avait aucun effet, ces organisations cesseraient d’y recourir. Le terrorisme est rentable et les actions terroristes sont mesurées par leur capacité à terroriser la population ; terrorisme et islamophobie vont de pair. L’islam menace, et c’est pour cela que la peur des divers regroupements est justifiée.

L’islam, comme toutes les autres religions, est liberticide et ceux qui songent à quitter l’islam risquent jusqu’à la mort pour apostasie. Les Imams et les Ayatollahs peuvent lancer des fatwa sur quiconque. On constate qu’à part certains épisodes aux USA et en Europe, 99% des attentats sont dirigés en sol islamique contre des musulmans. Il apparaît donc que ceux qui devraient craindre l’islam sont les musulmans. De plus, la majorité des vidéos présentant des atrocités sont réalisés en arabe, ils ne sont donc pas adressés aux occidentaux.

Bien que je sois personnellement plus à risque à cause de mes prises de position ainsi que par le fait que je sois un athée actif, je ne me sens pas, en toute honnêteté, directement visé ni contraint dans ma liberté d’expression, et ce, malgré les attentats à Orlando et à Paris. Mais comment reconnaître qui ou quoi représente un danger ?

Comment ne pas faire d’amalgame ?

Bien évidemment, ce ne sont pas tous les musulmans qui représentent un potentiel subversif. Mais comment départager les uns des autres ? Par exemple, le Coran contient 396 versets criminogènes appelant à tuer les apostats, les infidèles, les mécréants et les athées. Les islamistes que l’on identifie comme étant des fondamentalistes et des radicaux, ne le sont pas vraiment. Ils ne font que suivre ce qui est prescrit par Mahomet, l’auteur présumé du Coran et inspirateur des hadiths. Les autres, qui prétendent que l’islam est une religion de paix, mettent des nuances artificielles et distordent l’histoire.

Pourtant, tous les musulmans lisent le même Coran. Il n’y a pas une version édulcorée, débarrassée de tous les versets incriminants. Rapporté par le Figaro, une vaste étude de l’institut Pew, réalisée de 2008 à 2012, montre qu’une majorité de musulmans sont pour l’instauration de la Charia.[3] Un sondage réalisé en France en 2016 indique que plus de 28% des musulmans y habitant place la Charia au-dessus des lois démocratiques.[4] Cependant, on ne sent pas de mouvement musulman réformateur, et nous ne voyons pas de manifestations musulmanes contre les atrocités de l’État islamique. On ne fait qu’assister à des horreurs, des revendications et du prosélytisme.

Si je devais prendre l’avion, je ne pourrais pas m’empêcher d’avoir un préjugé en présence d’un barbu en soutane blanche, alors comment savoir ? Je devrai ouvrir l’œil. Lorsque je croise une femme voilée, je ne peux m’enlever l’idée de sa relation avec l’homme de la maison. J’ai été témoin, lorsque j’enseignais dans un centre pour adulte, du contrôle excessif et de la surveillance qu’exerçait un mari sur sa femme. Une de mes étudiantes, qui était voilée, acceptait et s’auto-justifiait de ne représenter que 50% d’un homme. Les croyances et l’endoctrinement font des ravages.

Oui je dois admettre que j’ai peur de l’islam, mais pas spécifiquement pour moi, mais pour l’humanité. Les pires endroits dans le monde où sévissent l’obscurantisme, la misère, la famine et l’analphabétisme se retrouvent dans des contrées musulmanes. Coïncidence ? L’islam n’y est pourtant pas étranger !

Voilà pourquoi on se doit de faire de l’amalgame, car comme pour la foudre, on ne sait pas quel nuage ou quelle personne identifier, ni où et quand il ou elle va frapper. Restons sur nos gardes, car l’islam commettra des actions destructrices, selon une moyenne, il y aura cette semaine 55 attaques faisant plus de 500 morts !

Notes

6 commentaires sur “Blogue 077 : Pas d’islamophobie ni d’amalgame ? Impossible !
  1. Michèle D. dit :

    Il y en a pourtant des réformistes dans l’islam mais ils ont beaucoup de misère à se faire entendre (l’argent du pétrole parle plus fort) ou sont mal connus en Occident.

    Lors de l’attentat au Bataclan, en novembre 2015, un groupe de réformistes musulmans américains, canadiens, anglais et danois se sont unis pour faire le Muslim Reform Movement (http://www.muslimreformmovement.org/). Par contre, on doit connaître l’anglais.

    • Marco DeRossi dit :

      Michèle D.

      Merci pour l’informartion sur le Muslim Reform Movement.

      Il faut cependant considérer que réformer une croyance, correspond à l’abandonner progressivement. Croire et douter étant des antagonismes, lorsque l’on doute on finit pas cesser de croire totalement.

  2. Crisd dit :

    L’Islam est irréformable parce que c’est écrit dans le Coran et le Coran est la parole de Dieu.
    On ne peut changer un seul mot du texte coranique sinon, on risque la mort.
    Ceux qui parlent de réformer cette idéologie mortifère sont, ou bien des ignorants, ou bien des enfumeurs qui pratiquent la takkya.
    L’Islamo-nazisme a pour allié tous les idiots-utiles qui gouvernent nos pays et les bisounours qui les élisent. Étudiez l’histoire de cette secte barbare depuis sa fondation. Lisez le Coran, ça aide à comprendre…
    Crisd

  3. Michel Piguet dit :

    Les islamistes n’ont que quelques siècles de retard, l’église catholique a fait de même par le passé et n’a jamais désavoué ses excès. Jan Huss n’a jamais été réhabilité, même si un Jean avec un No élevé a présenté parait-il ses excuses au peuple tchèque.
    Toutes les religions parlent d’amour pour mieux zigouiller son prochain.

  4. Daumer dit :

    L’Islam : Allah poubelle !

  5. Viviane Etrivert dit :

    Bonjour, et merci de m’accueillir. Je signerai comme Voltaire : « ecr l’inf ». « Ecrasons l’infâme », soit le fait religieux totalitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imprimer cette page Imprimer cette page