COMMUNIQUÉ, 2022-08-16

Libres penseurs athéesPour diffusion immédiate
LPA condamne l’attaque contre Salman Rushie et enjoint au Parlement canadien de répudier la motion M-103

Montréal, le 16 août 2022 — Libres penseurs athées (LPA), association qui prône la laïcité et la défense des droits des athées, dénonce sans équivoque l’horrible attaque contre l’écrivain célèbre Salman Rushdie le 12 août 2022, laissant plusieurs blessures très sérieuses, perpétrée par un extrémiste chiite nommé Hadi Matar, qui appuie apparemment le gouvernement iranien. Il est évident que cette attaque a été motivée par la fatwa lancée par ce gouvernement en 1989 contre Rushdie pour le pseudo-crime de blasphème contre l’islam dans son roman Les Versets sataniques.

LPA dénonce la lâcheté et l’incohérence de bon nombre de nos politiciens qui n’osent presque jamais reconnaître la menace que représente la propagation de cette ignoble idéologie, l’islam politique. Depuis des années, le Premier Ministre Justin Trudeau nous rabâche les oreilles en condamnant la soi-disant « islamophobie », comme s’il s’agissait d’un délit apparenté au racisme. Son discours est répréhensible, car il stigmatise ainsi une réponse tout à fait raisonnable à un sérieux problème de société. Avoir peur d’une religion, surtout une religion dont certaines tendances intégristes sont aussi virulentes et violentes que l’islamisme, est non seulement rationnel : c’est prudent, sage et nécessaire. Cela n’a rien à voir avec le racisme. Le premier ministre étouffe ainsi la nécessaire critique de cette idéologie. Pire, il risque de conforter les fanatiques comme Matar qui s’en prennent violemment aux critiques comme Rushdie qui sont ainsi rendus plus vulnérables.

Rushdie lui-même, qui malheureusement connaît trop bien le danger que représente le fanatisme islamiste, a écrit dans son autobiographie Joseph Anton que ce terme « islamophobie » est une sournoise inversion de sens, car c’est plutôt la religion que l’on craint qui est irrationnelle, non pas la crainte. Rushdie souligne aussi qu’une religion n’est pas une race.

LPA enjoint donc au Parlement du Canada de répudier sa motion M-103, adoptée le 23 mars 2017, qui condamne injustement la soi-disant « islamophobie » et, encore pire, l’associe au racisme.

De plus, LPA enjoint aux personnes qui s’identifient comme musulmanes de répudier cette attaque ainsi que tout autre acte de violence faite au nom de l’islam. LPA enjoint aussi à ces personnes de déclarer leur appui pour la liberté de conscience, ce qui implique le rejet de toute interdiction et de toute répression des pseudo-crimes de blasphème, d’hérésie et d’apostasie.

LPA se solidarise avec Salman Rushdie et lui souhaite une guérison rapide et complète.

— 30 —

POUR INFORMATIONS : Nous rejoindre par courriel
David Rand, bulletin arobas atheologie.ca
Pierre Marchand, pimar5 arobas me.com

Site web : www.atheologie.ca


Ce communiqué est aussi disponible en format PDF.


2 commentaires sur “COMMUNIQUÉ, 2022-08-16
  1. Gisèle Filion dit :

    LPA devrait demander que la charte des droits et libertés soit plus inclusive en traitant également, ceux qui pratiquent une religion, les athées et les agnostiques..
    actuellement la charte donne un privilège à ceux qui pratiquent une religion en leur permettant d’afficher leurs symboles religieux alors que pour les athées, aucun affichage surtout dans la sphère étatique, pas même un signe politique, mais pour la religion oui. Deux poids deux mesures.
    Le préambule de la charte est lui-même non inclusif puisqu’il présuppose la foi en Dieu. Et les autres ? Exclus … proposer de renouveler la Charte avec les valeurs des Lumières.

  2. Jacques LACOTE dit :

    Encore et toujours la même demande : quand les athées et les agnostiques bénéficieront ils, dans tous les médias, du même temps de parole que les croyants ?
    Il arrive que des non-croyants osent l’avouer devant une caméra mais c’est toujours avec une extrême retenue, comme s’ils se sentaient coupables ! Il semblerait qu’il s’agisse plutôt de ne pas se couper d’une certaine « clientèle » !
    Liberté – Egalité – Fraternité – Laïcité : un combat sans fin face à des insistances contraires permanentes. Idem pour la démocratie, la vraie !
    Ne rien lâcher ! L’Histoire nous donne encore, comme toujours, tristement raison !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Imprimer cette page Imprimer cette page