2021-06-17, Pologne : Stop à la haine motivée par la religion

Fondation Kazimierz Łyszczyński

Communiqué de presse

Varsovie, 2021-06-17

Campagne STOP À LA HAINE MOTIVÉE PAR LA RELIGION

#niemusisznienawidzić #youdontneedtohate

La Fondation Kazimierz Łyszczyński et les organisations partenaires lancent une campagne d’affichage dans 22 villes polonaises « Stop à la haine motivée par la religion », qui aura également une dimension internationale. Son premier volet qui sera réalisé au cours du Mois d’Egalité, vise à sensibiliser le public aux conséquences tragiques des violations des droits des personnes LGBT+ et à montrer une alternative.

L’alliance du trône et de l’autel a conduit dans les années récentes à la cléricalisation massive dans tous les domaines de la vie en Pologne. Sous la pression de l’Église, après les femmes, les personnes LGBT+ ont été attaquées pour leur dénier le droit de décider librement de leur corps et de leur sort. Les hiérarques de l’Eglise ont qualifié les personnes non- hétéronormatives de « peste d’arc-en-ciel » et ont crié « non possumus ! ». Ce discours haineux a provoqué une flambée de violence physique à Bialystok et dans d’autres villes. Les « zones sans LGBT » honteuses, établies dans des dizaines de villes, rappellent les pires exemples de l’idéologie nazie d’exclusion et de déshumanisation. Les victimes ne sont pas « l’idéologie du genre » ou « l’idéologie LGBT », comme prétend l’Église, mais des personnes réelles. 70 % des jeunes LGBT pensent au suicide, 40 % à l’émigration, le nombre de suicides des personnes LGBT augmente, mais il n’existe pas de statistiques officielles.

« Cette pierre ne m’a pas tué hier, mais je me fais tuer chaque jour par l’indifférence d’autrui », a écrit un participant à la Marche pour l’égalité à Bialystok, frappé par un pavé. La responsabilité de cette situation n’incombe pas uniquement aux autorités de l’Église et de l’État. La société polonaise entière, chacun de ses membres, est responsable des effets tragiques de l’homophobie. C’est pourquoi le slogan de la campagne c’est : « L’HOMOPHOBIE TUE. VOUS N’ÊTES PAS OBLIGÉ DE HAÏR. » Personne n’a besoin de haïr ou d’accepter la propagation de la haine en Pologne. Une personne libérée de la haine est plus heureuse. La société l’est aussi.


La conférence de presse se tiendra le 17 juin 2021 à 14 heures au-devant de l’entrée principale du PKiN

Personne-ressource : Nina Sankari, Vice-présidente de la Fondation Kazimierz Łyszczyński

tél. 501518757, courriel : biuro@lyszczynski.com.pl

L’homophobie tue


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Imprimer cette page Imprimer cette page