Actualités : La fausse nouvelle de l’attaque contre une écolière voilée

L’attaque au ciseau contre une écolière voilée «n’a pas eu lieu», dit la police, La Presse Canadienne, La Presse, 2018-01-15.

La police de Toronto a indiqué lundi que l’histoire voulant qu’un homme ait coupé avec des ciseaux le foulard islamique d’une jeune fille de onze ans, la semaine dernière, était non fondée.

Le Service de police de Toronto a mené son enquête sur ce qui était alors considéré comme un crime haineux: elle conclut aujourd’hui que les allégations n’étaient pas fondées, et annonce que son enquête est maintenant close. Aucune accusation ne sera par ailleurs portée contre la jeune fille.

L’affaire avait fait le tour du pays, vendredi, et même les premiers ministres Justin Trudeau et Kathleen Wynne ont condamné le geste.

Crier au loup

Il ne faut jamais oublier que, parmi les divers outils de propagande de l’islam politique, il y a (1) le voile et (2) le discours victimaire. Donc, cette fausse nouvelle est exactement le genre d’arnaque qui permet de culpabiliser le public et promouvoir le faux concept d’« islamophobie ». Selon Tarek Fatah, la société canadienne s’accommode de tout, mais pas de la croix gammée, ni du chapeau conique du KKK — pourtant, lorsqu’il s’agit du drapeau de l’islamofascisme, on tolère. De plus, il faut se poser la question du voilement des fillettes, qui est une maltraitance de l’enfant. Cette écolière n’a que onze ans.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*