Actualités :
Dissolution du CCIF et de BarakaCity validée

Le Conseil d’Etat valide la dissolution du CCIF et de BarakaCity par le gouvernement, franceinfo avec AFP, 2021-09-24.

Le gouvernement avait dissous les deux associations, décrites par le ministre de l’Intérieur comme des « officines islamistes » œuvrant « contre la République », fin 2020, après l’assassinat de Samuel Paty.

Le Conseil d’Etat a validé, vendredi 24 septembre, la dissolution par le gouvernement du Collectif contre l’islamophobie (CCIF) et de BarakaCity, intervenues fin 2020 après l’assassinat de Samuel Paty par un extrémiste islamiste tchétchène.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a salué, dans un tweet, la décision de la plus haute juridiction administrative, estimant que la lutte contre l’idéologie islamiste avait franchi « une étape décisive ». De son côté, le CCIF (qui s’est pourtant auto-dissous en novembre 2020) a réagi. […]

Excellente nouvelle. Il était à peu près temps que le gouvernement français agisse contre ces deux cloaques de propagande islamiste.

Malheureusement le CCIF s’est reconstitué à Bruxelles sous une nouvelle appellation, le CCIE (Collectif contre l’islamophobie en Europe). Quant à BarakaCity, en août 2021, immédiatement après la prise de la ville de Kaboul par les talibans, son président Idriss Sihamedi a publiquement et joyeusement déclaré son soutien au nouveau régime en Afghanistan.


Tagués avec : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*