Actualités : Les Emirats arabes unis criminalisent la « haine religieuse »

Le 20 juillet 2015, les Émirats arabes unis ont adopté, par un décret du président Shaikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, une nouvelle législation prévoyant de sévères peines de prison pour les crimes liés à la « haine religieuse ». Selon un résumé (New UAE anti-hate law in detail) disponible sur le site Gulf News, cette loi :

  • criminalise tout acte qui fomenterait la « haine religieuse » ou qui insulterait la religion sous n’importe quelle forme d’expression ;
  • interdit tout acte qui insulterait dieu, ses prophètes et apôtres, ou les écrits dits « saints », ou les lieux de cultes ou les cimetières ;
  • prévoit de peines allant de 6 mois à 10 ans, ainsi que des amendes importantes ;
  • prétend favoriser la tolérance et protéger les individus contre la « haine religieuse » et l’intolérance ;
  • … ainsi que d’autres dispositions.

Cette loi liberticide est évidemment d’inspiration islamiste et menace sérieusement la liberté d’expression et la liberté de conscience. Au Québec, le projet de loi 59 proposé par le gouvernement Couillard est moins draconien que cette loi des Émirats mais s’inspire aussi d’une mentalité semblable. Les deux législations prétendent protéger contre l’intolérance religieuse mais constituent au fait de la censure de la critique des religions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*