Actualités : L’athée Niloy Neel assassiné au Bangladesh

Niloy Neel, intellectuel engagé assassiné au Bangladesh, Laurence DEFRANOUX

Le blogueur de 40 ans, engagé contre le fondamentalisme religieux, a été tué à coups de machette à Dacca. C’est le quatrième meurtre de ce type cette année.

« Niloy Neel ? écrivait pour le droit des femmes et des minorités, il critiquait l’extrémisme religieux qui provoque des attentats suicides et tue des milliers de citoyens. Il était la voix de la justice, de la laïcité et des droits de l’homme. Qui sera le suivant ? » Le responsable du Réseau de blogueurs et d’activistes en ligne du Bangladesh, Imran Sarker, résume ainsi le combat de Niloy Neel, nom de plume d’un diplômé en philosophie sauvagement assassiné ce vendredi. C’est le quatrième blogueur tué dans le pays depuis le début de l’année.

Niloy Neel s’était plaint depuis plusieurs semaines de menaces, se disait suivi et avait déposé plainte. Le Palestinien Waleed al-Husseini, qui a dû se réfugier en France pour avoir revendiqué son athéisme, joint au téléphone par Libération, affirme : « Neel n’a pas obtenu la protection policière qu’il demandait sans cesse. Ce qui rend le gouvernement bangladais complice de sa mort et de celle des trois autres. Aujourd’hui, être athée dans le monde musulman te coûte la vie. »

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*