Actualités : Le Canada doit boycotter l’Arabie saoudite

Une guerre que le Canada doit gagner, Loïc Tassé, Journal de Montréal, 2018-08-11

Le gouvernement saoudien a une sacrée dose de culot. Il vient d’annoncer qu’il consent à poursuivre ses ventes de pétrole au Canada, alors même que les mesures qu’il a prises contre le Canada sont celles qui précèdent une déclaration de guerre. Si Justin Trudeau avait des couilles, il annoncerait que le Canada va cesser d’acheter du pétrole saoudien.

Au lieu de cela, le silence du gouvernement canadien résonne comme une sorte de remerciement envers l’Arabie saoudite. Bien entendu que le gouvernement saoudien veut continuer à vendre du pétrole au Canada. Le Canada pourrait facilement s’approvisionner ailleurs en pétrole. Et l’Arabie saoudite ne veut surtout pas cesser de vendre son pétrole à qui ce que ce soit.

Faut-il continuer à commercer avec l’Arabie saoudite ?

Le Canada n’a plus aucune raison commerciale d’acheter du pétrole de l’Arabie saoudite, puisque ce pays a annulé tous les achats qu’il effectuait au Canada, autant en biens qu’en services. Pourquoi dès lors ne pas lui rendre la pareille ? C’est que des entreprises canadiennes rêvent de retrouver leurs capitaux saoudiens, et des universités, leurs étudiants. C’est que dans le merveilleux monde de la diplomatie, on cherche toujours à garder contact, à raccommoder les gens, à préserver les acquis. Mais il arrive un moment où la diplomatie molle devient inutile, voire nocive. Un moment où les intérêts politiques l’emportent sur les intérêts économiques. Le Canada se trouve à cet endroit précis dans ses relations avec l’Arabie saoudite.

[…]

Que doit faire le Canada ?

L’Arabie saoudite a lancé une guerre économique et diplomatique au Canada. Le gouvernement canadien doit y répondre en engageant contre l’Arabie saoudite une campagne similaire à celle qu’il avait menée contre le régime d’apartheid de l’Afrique du Sud. Car c’est bien un apartheid contre les femmes que le régime saoudien défend. Pire, il en fait la promotion à travers le monde, avec l’idéologie religieuse wahhabite.

Selon ce journaliste, le gouvernement canadien devrait répondre à l’Arabie saoudite en refusant tout commerce avec elle. Le régime saoudien est aussi liberticide et infréquentable que celui de l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*