Actualités : La gauche française complice de l’islamisme

Marche du 10 novembre: «Le jour où des élus de la République ont défilé contre la République», Céline Pina, Le Figaro, 2019-11-11.

Pour Céline Pina, «la marche contre l’islamophobie» du 10 novembre représente une trahison des élus. Une gauche dévoyée s’est faite l’alliée objective des islamistes.

[…]

Paris 10 novembre 2019, des élus de notre République défilent à l’appel d’associations islamistes et d’entrepreneurs identitaires dont le CCIF, antenne des frères musulmans ou Majid Messaoudène, l’homme qui moque les enfants assassinés par Mohamed Merah parce qu’ils étaient juifs.

Paris 10 novembre 2019, des élus de notre République défilent aux côtés d’imams qui expliquent que la femme sans voile n’a pas d’honneur et que l’on peut disposer d’elle ou que les enfants qui écoutent de la musique se transforment en singes ou en porcs.

[…]

Mais pire encore tout cela est bâti sur une énorme escroquerie: l’islam n’est pas la religion la plus attaquée en France et de loin. Les plus attaqués sont les chrétiens (1064 actes recensés) puis les juifs (540 actes recensés alors qu’ils ne représentant que 1% de la population) et enfin les musulmans (100 actes recensés) . (Source ministère de l’intérieur)

[…] entre la gauche dévoyée, les naïfs manipulés, persuadés d’agir pour lutter contre le racisme, et les authentiques islamistes, il y avait à peine 13 000 personnes à cette manifestation. C’est dire s’il est encore possible de combattre les islamistes à condition de le vouloir. Mais visiblement la gauche, elle, a choisi l’alliance au pire, l’aveuglement au mieux.

Voir aussi :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*